En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site.

Comment rédiger un CV adapté au secteur des TI ?


Posté le 18 novembre 2019

Alexis est bien heureux ! Ce jeune homme de 25 ans vient enfin de décrocher son diplôme de premier cycle en technologies de l’information. Après avoir passé d’innombrables heures le nez dans les livres ou les yeux rivés devant un écran d’ordinateur, c’est maintenant le temps pour lui de concevoir le CV parfait qui lui permettra de décrocher le poste qu’il convoite tant. 

Toutefois, même si Alexis écrit et lit sans problème n’importe quelle ligne de code, il ne sait pas trop comment s’y prendre pour rédiger un CV adapté au secteur des TI. Aidons-le un peu, voulez-vous ?

Pour qui et pourquoi rédiger un CV ?

D’abord, une question légitime se pose : qui consultera le CV d’Alexis ? Eh bien, selon la taille et la structure de l’entreprise, le CV peut tomber dans les mains de différentes personnes.

Le premier département à recevoir le CV d’Alexis sera probablement celui des ressources humaines. Le personnel de ce département le scrutera à la recherche de mots-clés bien spécifiques liés à la description du poste en question. Selon le cas, Alexis doit s’assurer de répéter 4 à 5 fois les termes que les recruteurs recherchent. Par exemple, si le poste concerne la gestion des infrastructures technologiques, notre candidat gagnera à faire ressortir cette expression, sans tomber dans la redondance.

Lorsque le CV quittera le département des RH, il se rendra fort possiblement chez le chef d’équipe qui, lui, voudra savoir si Alexis possède l’expertise requise. Pour l’en convaincre, notre jeune diplômé doit mettre de l’avant les technologies qu’il connait le mieux et les projets sur lesquels il a travaillé jusqu’à maintenant.

Structurer son CV pour davantage de clarté

Une fois l’information pertinente identifiée, Alexis doit ensuite structurer son CV. Ici, l’objectif n’est pas de développer un visuel sensationnel. L’important est tout simplement de construire un CV aéré et facile à parcourir avec des titres, des puces et une seule police de caractère. En somme, la structure doit être simple à comprendre et être agréable à l’œil.

Éviter le flafla et aller droit au but

Même si Alexis possède de nombreuses compétences et a travaillé sur plusieurs projets en plus d’avoir participé (et gagné) à plusieurs concours, notre candidat à un emploi en TI doit rester concis. En effet, son CV ne doit pas s’étaler sur plus de 2 pages. Pour certains candidats expérimentés, c’est parfois tout un défi.

Pour aller droit au but, Alexis doit choisir les points sur lesquels il veut mettre l’emphase en se fiant à la description du poste. Grosso modo, il doit rédiger un CV qui soit sur mesure pour ce poste afin d’écarter toute information non pertinente. Ainsi, il s’assurera de mettre de l’avant ses compétences en TI et ses réalisations en fonction du poste convoité. Après tout, un CV n’est en quelque sorte qu’un moyen de se qualifier pour une entrevue, et l’information volontairement omise peut tout aussi bien figurer sur son profil LinkedIn ou sur son site Web personnel.

Rédiger un CV gagnant et décrocher l’emploi convoité

En suivant ces quelques conseils, Alexis pourra rédiger un CV parfaitement adapté au secteur des TI afin de se distinguer du lot. Ensuite, il n’en demeure qu’à lui de poursuivre son excellent travail lors de l’entrevue, moment charnière où il rencontrera le recruteur.

Pour en savoir plus sur le sujet du recrutement temporaire et permanent pour les métiers de l’informatique, consultez la section actualité de notre site Web ou alors, contactez-nous


Les commentaires

no comments Encore aucun commentaire, soyez le premier à réagir !


Poster votre commentaire

Vous devez être inscrit et connecté pour commenter les articles

M'inscrire Me connecter